Coronavirus: près d'un artiste romand sur deux a peur de devoir jeter l'éponge

Avis d'information à destination du public, diffusé dans la presse, la radio et les autres médias.
Avatar du membre
OnStage
Hors ligne
Messages : 559
Enregistré le : 26 juin 2020, 21:03
Prénom : Fred
Régime/autre : Intermittent
Localisation : Sur la toile
févr. 2021 11 09:07

Coronavirus: près d'un artiste romand sur deux a peur de devoir jeter l'éponge

Message par OnStage

#1

Un an après le début de la pandémie, près de la moitié des acteurs culturels romands (43%) craignent de devoir changer de profession à cause de leurs difficultés financières. C'est ce que révèle un sondage, publié mercredi par la Task Force Culture Romande.

Le personnel technique (58%) se sent encore plus menacé que les artistes (41%) d'être obligé de changer d'activité après le Covid, peut-on lire dans le sondage. Celui-ci a été mené auprès de 513 personnes et 270 associations, institutions, et entreprises du secteur culturel romand, entre la mi-décembre 2020 et la fin janvier 2021.

Grand Théâtre de Genève.jpg
Grand Théâtre de Genève.jpg (80.4 Kio) Vu 236 fois


"On voit bien la dichotomie entre un soutien financier important de la Confédération à fonds perdus et le fait que ces aides sur le terrain n'arrivent pas", souligne Anne Papilloud, secrétaire générale du syndicat suisse romand du spectacle (SSRS). Elle a réalisé ce sondage avec Stéphane Morey, de l'association romande de la production audiovisuelle (Aropa).

Selon elle, la façon dont le mécanisme a été mis en place n'atteint pas le but qui était fixé. "C'est pour cela que nous sommes pour le modèle défendu par Zurich avec des aides financières beaucoup plus simples, qui arrivent directement aux acteurs culturels."


Source


Image
Avant nous avions un métier... maintenant nous avons des envies !

Vous devez être membre du forum pour répondre
Inscrivez-vous pour participer au forum | Connecter-vous pour participer au forum
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message