Mobilisation exceptionnelle de 5 milliards d'euros en faveur de la culture

Avis d'information à destination du public, diffusé dans la presse, la radio et les autres médias.
Avatar du membre
OnStage
Administrateur du site
Messages : 307
Enregistré le : 26 juin 2020, 21:03
Prénom : Fred
Régime/autre : Intermittent
Localisation : Sur la toile
juil. 2020 03 11:45

Mobilisation exceptionnelle de 5 milliards d'euros en faveur de la culture

Message par OnStage

#1

Franck Riester déclare : « Face à la déstabilisation brutale et durable de la culture et des médias par la crise sanitaire, le Gouvernement s’est mobilisé de façon inédite pour protéger les artistes et les acteurs culturels et préserver les emplois. Confrontés à une crise sans précédent, nous devons défendre notre modèle culturel, et en faire un pilier essentiel de la relance. »

Le Gouvernement a mobilisé plus de 5 Md€ depuis le mois de mars afin de faire face à l’impact de la crise de la Covid-19 sur les secteurs de la culture et des médias.

Le ministère de la Culture rend par ailleurs public l’étude de son département des études, de la prospective et des statistiques (DEPS) relative à la mesure de cet impact qui évalue à près de 22,3 Md€ la chute de chiffre d’affaire liée à la crise sanitaire par rapport au chiffre d’affaire de l’an dernier (soit une chute de 25 %). [retrouvez l’étude ici].
  • 2,9 Md€ mobilisés à la fin mai au travers des dispositifs de soutien mis en place par le Gouvernement (activité partielle, fonds de solidarité, prêts garantis par l’Etat, exonérations de charges) qui ont pleinement aidé les acteurs de la culture et des médias.
  • 120 M€ ont été mobilisés parallèlement par le ministère de la Culture pour des mesures d’urgence via ses opérateurs sectoriels et via l’IFCIC.
  • 1,06 Md€ viennent compléter ces dispositifs dans le 3e projet de loi de finances rectificatif pour 2020 (PLFR3).
  • Le PLFR3 met en place spécifiquement 445 M€ de crédits nouveaux en 2020, qui s’ajoutent à 75 M€ de dégel, soit près de 520 M€ de crédits budgétaires supplémentaires en faveur de la culture et des médias, ainsi que 140 M€ de dépenses fiscales et près de 400 M€ d’exonérations de cotisations sociales.
  • 950 M€ seront consacrés à préserver les droits des artistes et techniciens du spectacle et de l’audiovisuel jusqu’au 31 août 2021 (dispositif de « l’année blanche »).
  • 706 M€ en faveur du spectacle vivant et de la musique enregistrée
  • 391 M€ en faveur des arts visuels
  • 525 M€ en faveur du patrimoine et de l’architecture
  • 217 M€ en faveur de la chaîne du livre
  • 320 M€ en faveur de l’industrie du cinéma et de l’image animée
  • 985 M€ en faveur des médias et de la communication
  • 666 M€ en faveur de la presse
  • 200 M€ auront été consacrés en parallèle par l’IFCIC à l’accompagnement des différents secteurs des industries culturelles et créatives, du livre, du cinéma et de l’image animée via ses fonds de prêts et de garantie.



Source


Image
À l'intérieur du règlement, j'accepte tout... à l'extérieur, rien.
Vous devez être membre du forum pour répondre
Inscrivez-vous pour participer au forum | Connecter-vous pour participer au forum
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message