Intermittents du spectacle et de l'événementiel : l'équation insoluble de l'après 2021

Avis d'information à destination du public, diffusé dans la presse, la radio et les autres médias.
Avatar du membre
OnStage
Administrateur du site
Hors ligne
Messages : 609
Enregistré le : 26 juin 2020, 19:03
Prénom : Fred
Régime/autre : Intermittent
Localisation : Sur la toile
nov. 2020 04 11:20

Intermittents du spectacle et de l'événementiel : l'équation insoluble de l'après 2021

Message par OnStage

Il y a 276 000 intermittents en France. Après les appels à l'aide en faveur du secteur de la culture et de l'évènementiel, on a demandé à cinq d'entre eux de témoigner. Ils sont musiciens, ingénieurs du son, technicien ou réalisateur, et ils peuvent compter sur une année d'indemnités jusqu'en août 2021.

Marseille 13 octobre 2020.png


"Il y a des hauts et des bas, et je ne vous cache pas qu’il y a des très bas". Olivier Colliau essaie malgré tout de rester positif. Il est réalisateur de films pour les entreprises, intervient lors de grands évènements, et est juré du festival "Les 48h du film court dans les Hauts-de-France". Olivier Colliau appartient donc à cette frange d'intermittents qui vient en support des spectacles ou d'évènements culturels, corporate ou autre. Partout où il y a du monde, des images, du son et des effets de lumière.

Les 600 entreprises qui œuvrent dans ce domaine fonctionnent beaucoup grâce au système de l'intermittence, pour employer 17 000 personnes. Elles sont réunies en syndicat professionnel - le Synpase - et ont monté le collectif Alerte Rouge pour attirer l'attention sur l'effondrement de leur chiffre d’affaires - estimé à 80% en moyenne en 2020 - et les conséquences sociales que cela va entrainer. Olivier Colliau fait partie du collectif Alerte Rouge des Hauts-de France et espère un soutien à la profession. "J’aimerais qu’un Gainsbourg vienne taper du poing sur la table" explique-t-il.


Source
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.


Image
Avant nous avions un métier... maintenant nous avons des envies !
Vous devez être membre du forum pour répondre
Inscrivez-vous pour participer au forum | Connecter-vous pour participer au forum