Les Livestreams payants se multiplient faute de concert

Avis d'information à destination du public, diffusé dans la presse, la radio et les autres médias.
Avatar du membre
OnStage
Administrateur du site
Hors ligne
Messages : 609
Enregistré le : 26 juin 2020, 19:03
Prénom : Fred
Régime/autre : Intermittent
Localisation : Sur la toile
oct. 2020 22 19:09

Les Livestreams payants se multiplient faute de concert

Message par OnStage

Une économie de concerts retransmis se met en place, le coronavirus entravant toujours l'accès des artistes aux salles de spectacle.
Les concerts sont toujours rares, Covid-19 oblige, et de plus en plus d'artistes monétisent leurs prestations live sur des plateformes numériques, avec cadre et conditions techniques soignés.

Gorillaz.jpg


Gorillaz, un des groupes de Damon Albarn (ex-Blur), sort un album le 23 octobre (Song Machine). Et des concerts sont programmés les 12 et 13 décembre depuis Londres pour diffusion mondiale en digital. Trois fuseaux horaires différents (pour arroser de l'Asie à l'Afrique) sont prévus via la plateforme Livenow.

Concerts et bonus
Les tickets virtuels vont de 15 à 40 euros. La catégorie la plus chère (bien en deçà du prix d'un vrai concert) permet à l'acheteur d'en faire profiter trois amis, avec des bonus comme un économiseur d'écran: le visuel du groupe, signé Jamie Hewlett, célèbre dessinateur de Tank Girl, est primordial chez Gorillaz.

Le chanteur britannique Declan McKenna s'est livré à l'opération pour la sortie de son album Zeros, filmé par de multiples caméras depuis Lafayette, salle londonienne, avec ses musiciens. Là encore, rayonnement planétaire proposé et tarifs à partir de 5,5 euros, via l'application Dice. Et comme le jeune homme est du genre engagé, des dons furent reversés à un organisme d'aide aux réfugiés.

La session live du groupe Osees, depuis le bourg historique de Pioneertown en Californie, est passée par le site Seated, avec des tarifs de moins de 4 euros à 85 euros. Ce dernier prix englobe du merchandising avec K7 (grand retour de l'objet culte), t-shirt et vinyle dédicacé.


Source
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.


Image
Avant nous avions un métier... maintenant nous avons des envies !
Vous devez être membre du forum pour répondre
Inscrivez-vous pour participer au forum | Connecter-vous pour participer au forum