Le public du rap français est prêt pour la vague #MeToo; l'industrie, non

Avis d'information à destination du public, diffusé dans la presse, la radio et les autres médias.
Avatar du membre
OnStage
Administrateur du site
Hors ligne
Messages : 600
Enregistré le : 26 juin 2020, 19:03
Prénom : Fred
Régime/autre : Intermittent
Localisation : Sur la toile
sept. 2020 19 10:18

Le public du rap français est prêt pour la vague #MeToo; l'industrie, non

Message par OnStage

Avec les affaires Moha La Squale et Roméo Elvis, la lumière est désormais braquée sur une omerta palpable.

Backstage.jpg

Depuis quelques mois, plusieurs témoignages de victimes présumées de violences sexistes et sexuelles gravitant autour de rappeurs français ont surgi pour briser l'omerta, sur les réseaux sociaux, puis dans les médias. Deux affaires en particulier ont fini par mettre en lumière une parole longtemps muselée.

Une affaire concernant Moha La Squale tout d'abord, contre qui trois jeunes femmes, rejointes le 11 septembre par une quatrième ont porté plainte pour des faits de «violences», «séquestration» et «agression sexuelle», provoquant l'ouverture d'une enquête par le parquet de Paris.

Une autre concernant Roméo Elvis, qui aurait, selon le témoignage d'une fan donné à StreetPress été l'auteur d'agressions sexuelles. Le premier n'a pour le moment pas réagi (même s'il a repoussé la sortie de son nouvel album initialement prévue pour le 18 septembre), le second a reconnu publiquement les faits.


Source
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.


Image
Avant nous avions un métier... maintenant nous avons des envies !
Vous devez être membre du forum pour répondre
Inscrivez-vous pour participer au forum | Connecter-vous pour participer au forum