Randomisation et rémunération : les concerts-test à la recherche de spectateurs

Avis d'information à destination du public, diffusé dans la presse, la radio et les autres médias.
Avatar du membre
OnStage
Hors ligne
Messages : 559
Enregistré le : 26 juin 2020, 21:03
Prénom : Fred
Régime/autre : Intermittent
Localisation : Sur la toile
févr. 2021 18 20:37

Randomisation et rémunération : les concerts-test à la recherche de spectateurs

Message par OnStage

#1

Après avoir évoqué deux concerts tests qui se tiendront au printemps à Paris et Marseille sous le contrôle de scientifiques, la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, a annoncé ce jeudi aux organisateurs de festivals une jauge maximale de 5 000 personnes, assises et en plein air.

Prouver qu’il est possible de réunir les artistes et leur public sans créer de cluster est la mission qui réunit les professionnels du spectacle et les scientifiques depuis plus de quatre mois, pour réfléchir à des expérimentations permettant de rouvrir les salles et festivals en toute sécurité. Invitée sur LCI lundi soir, Roselyne Bachelot s’est dite «optimiste sur les spectacles assis» et a évoqué deux concerts-test «dans la deuxième quinzaine de mars», à Paris et Marseille, «sous réserve d’une situation sanitaire catastrophique». Sur le modèle de l’expérience menée à Barcelone à la Sala Apolo (dont le protocole sanitaire strict a permis de prouver qu’aucun spectateur n’avait été contaminé pendant l’événement), plusieurs initiatives associant des professionnels du spectacle et des scientifiques sont bien à l’étude en France.

U7EQGDQ4BRGQDJKMCLFROSCCTE.jpg
U7EQGDQ4BRGQDJKMCLFROSCCTE.jpg (58.88 Kio) Vu 529 fois


Mille personnes tirées au sort
Les résultats des tests antigéniques faits avant ce concert ne seront toutefois pas connus avant l’événement. «Deux mille personnes sans facteurs de comorbidité se porteront volontaires et on en tirera au sort 1 000 d’entre elles pour assister au concert, explique Vincent Estornel. C’est une étude avec randomisation, et tout ceci est très cadré. Les participants vont avoir de la documentation à lire, il y aura aussi une rémunération. Pour apporter du poids à l’expérience, l’événement sera renouvelé une seconde fois, une semaine après, avec les 1 000 autres volontaires.» La tranche d’âge visée est de 20 à 30 ans et les volontaires pourront s’inscrire via une plateforme, avec le soutien d’Aix-Marseille Université, «pour redonner de l’espoir aux étudiants». Le plateau promet d’être composé d’artistes marseillais, mais les dates étant susceptibles de changer, les noms restent sous cloche, même si on sait que le groupe IAM est dans les starting-blocks. Le brassage de populations positives et négatives est une manière d’acter qu’il ne sera pas économiquement possible, pour certaines salles, de réclamer des tests par anticipation et qu’il faut donc avoir un modèle de concert alternatif avec gestes barrières et distanciations efficaces, explique Vincent Estornel. Il met par ailleurs le public en garde contre les fausses billetteries autour de l’événement et rappelle qu’il s’agit bien d’une expérimentation scientifique.


Source


Image
Avant nous avions un métier... maintenant nous avons des envies !

Vous devez être membre du forum pour répondre
Inscrivez-vous pour participer au forum | Connecter-vous pour participer au forum
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message